Peut-on encore être visible sur le web sans payer ?

Pay per click

Entreprises : peut-on encore être
visible sur le web sans payer ?

Autant vous le dire tout de suite : si vous souhaitez faire de votre site web un vrai levier business, il va bien falloir passer à la caisse ! La part du trafic liée au référencement naturel et le reach organique ne cessent de s’effondrer… et ce n’est pas près de s’arrêter !

Les plateformes contre-attaquent !

Vous avez usé et abusé du SEO, vous connaissez tous les trucs et astuces (vitesse de chargement, mots-clés gagnants, gestion des liens externes, actualisation du contenu…), mais force est de constater que depuis quelques temps, cela fonctionne de moins en moins bien. Avant de vous auto-flageller, discutez donc un peu avec vos voisins : miracle, vous vous sentez déjà moins seul ! Car la tendance est générale : les plateformes ont tout simplement décidé de monétiser sérieusement leur précieuse audience ! Résultat : les performances SEO font grise mine et le reach organique sur les réseaux sociaux n’existe plus que de nom.

« La tendance est générale, car les plateformes ont décidé de monétiser sérieusement leur audience »

Google durcit régulièrement son référencement et fait une place croissante aux résultats payants : il a récemment lancé les “gallery ads”, un nouveau format publicitaire centré sur l’image et donc beaucoup plus parlant et efficace que la mini-description à laquelle nous étions habitués jusqu’ici… mais qui empiète encore sur les résultats naturels SEO.

Format Search Mobile “classique”

Search Mobile Classique

Nouveau format « Gallery Ads »

Gallery Ads

Ce nouveau format est apparu en février 2019 chez certains annonceurs aux US. Google a annoncé le déployer sur la totalité des annonceurs plus tard dans l’année. C’est un format Search mobile uniquement mais on peut imaginer que si les tests sont concluants du côté de Google, il sera également mis en place sur desktop.

Quant à Facebook, après avoir drastiquement modifié ses algorithmes début 2018 pour privilégier les posts des profils personnels ainsi que la publicité payante, l’entreprise n’hésite plus à laisser entendre qu’un jour, la portée organique sera… nulle !

« Increasingly Facebook is saying that you should assume a day will come when the organic reach is zero »

Marshall Manson, ancien Responsable EMEA de Social@Ogilvy

Oui, vous avez bien lu.

Au secours ! Que faire ?

Conséquence directe : vos canaux digitaux sont probablement en souffrance et affectent de manière visible le volume d’activité.

tristesse

 

Vous réfléchissez probablement à contourner le nouveau paradigme grâce à une stratégie davantage ‘platform-neutral’, centrée sur la création de contenus très engageants (du fond de très bonne qualité, des vidéos originales et impactantes, des publications régulières et omniprésentes). Bien vu ! Néanmoins, à quoi bon travailler en profondeur la ligne éditoriale, si personne n’a accès à vos contenus sur les réseaux sociaux, ou s’ils ne sont pas visibles en SEA sur les mots-clés qui vous sont stratégiques parce que personne ne scrolle plus bas que les résultats payants ? De fait, il n’y a plus vraiment d’alternative : payer est devenu la seule solution pour donner à tout cet investissement financier et humain une chance d’être vu, partagé… et donc rentable !

« A quoi bon travailler en profondeur la ligne éditoriale, si personne ne descend plus bas que les résultats payants ? »

C’est tout ce que les plateformes attendent pour vous offrir, en contrepartie, un accès massif, qualitatif et mesurable à leur audience (1,6 milliards d’utilisateurs actifs quotidien sur Facebook, plus d’un demi-milliard d’abonnés sur LinkedIn)… Alors oui, préparez-vous à payer, mais pas n’importe comment : vous trouverez ici mes conseils pour comprendre la différence de stratégie entre les Google Ads et Facebook Ads, ici pour réussir vos campagnes Google Ads et ici pour tout savoir sur Facebook Ads !

 

Nos sujets

de prédilection

Articles suivants