Pay per click

Les sujets touchy du SEA… qui arrangent bien le SEO!

Jeux en ligne, tabac, cryptomonnaies… Sur Google Ads comme chez Microsoft, votre annonce peut être refusée. Mais si, finalement, c’était une aubaine pour votre référencement naturel (SEO) ?

Vous diffusez des annonces payantes sur les moteurs de recherche ? Alors vous avez peut-être été déjà confronté au refus d’une annonce ne respectant pas les règles en matière de publicité.

Eh oui : les moteurs de recherche imposent des restrictions peu négociables pour que les publicités y soient le plus “googley”, le plus “family safe” possible.

Il n’est ainsi pas possible de faire de publicité (SEA) pour de la drogue ou des armes (tiens donc !), du tabac (y compris pour sa prévention), mais aussi pour une clinique ou, plus étonnant, pour des services de réparations informatiques…

Et vous aurez beau multiplier les appels pour plaider votre cause, rien n’y fera : les règles sont les règles. Alors quitte à renoncer à votre annonce, pourquoi ne pas faire de cette frustration une aubaine ?

Je m’explique : si vous ne pouvez pas mettre en ligne une annonce qui va à l’encontre des règles… vos concurrents ne le peuvent pas plus ! En revanche, rien ne vous empêche de rédiger un excellent article sur un des sujets interdits en publicité, article qui pourra performer en référencement naturel (SEO) et arriver premier en résultats organique !

Car n’oubliez pas que si, en standard, les quatre premiers résultats Google sont publicitaires, ici il n’y aura par définition aucun résultat sponsorisé. Gratuit, l’organique a donc ici toute sa place. Vous le voyez, sur bon nombre de sujets, la fin du SEO n’est pas encore pour aujourd’hui, contrairement à ce que j’entends ici ou là. 

Vous avez compris le principe ? Passons à la pratique avec quelques exemples…

La cryptomonnaie

Depuis juin 2018, vous ne pouvez plus faire de publicité sur les cryptomonnaies et contenu connexe. Qu’à cela tienne : votre dossier sur le bitcoin, rédigé et publié dans les règles de l’art SEO, fera merveille pour générer du trafic.

La santé

Les publicités sur les cliniques et hôpitaux sont interdites ? C’est parfait, vous allez pouvoir travailler sur le SEO de nombreuses sujets liés à la chirurgie esthétique ou l’addictologie, mais aussi sur la contraception, ou les tests de paternité.

Cartes grises, visas et autres vignettes

Le saviez-vous ? Il n’est pas autorisé de vendre plus cher des articles prodigués par l’Etat. En France, par exemple, les vignettes “Crit’air”, les cartes grises ou les visa.

Beaucoup de sites proposent pourtant de vous vendre un pack complet pour la carte grise, avec déplacement à la préfecture et envoie à votre domicile. 

Ces sites ne sont pas autorisés sur Google Ads qui considère qu’ils vendent plus cher un article que le consommateur pourrait acquérir directement auprès de l’Etat. Mais rien ne vous empêche de jouer la carte SEO pour rafler la mise !

Les réparateurs d’ordinateur et de téléphone

Les publicités de ces entreprises étaient jusque récemment autorisées sur le réseau de recherche. Mais depuis cette année, Google Ads ne les autorise plus en les classant  “activités soumises à restriction”, ce qui a provoqué la colère d’entreprises soudainement privées d’une source de revenus vitale.

Autre cas de figure aux Etats-Unis et Canada : les serruriers et services liés au portes de garages doivent remplir un formulaire de “vérification approfondie” avant de démarrer les publicités sur le moteur de recherche. 

Dans un cas comme dans l’autre… vive le blogging !

Les produits soumis à restriction ou certifications

L’alcool… sujet sensible car culturel dans beaucoup de pays. Pragmatique, Google a donc sagement choisi de laisser faire… mais pas dans tous les pays ni pour en vanter les bienfaits !

Les activités soumises à certifications

  • Les jeux en ligne : casino et autres jeux d’argent
  • La politique… et particulièrement lors des campagnes
  • La vente de billets d’événements ou spectacles
  • Certains produits financiers…

En conclusion, s’il existe beaucoup de “niches pour le SEO”, ce sont pour vous autant d’opportunités face à vos concurrents. Soyez plus malins qu’eux : ayez le reflex contenu !

 

Je vous invite à régulièrement regarder les nouveautés en matières des règles de publicité de Google Ads, également de Microsoft Ads afin de vous tenir au courant de toutes les dernières informations et surtout des dernières niches.

Et n’oubliez pas 

 

 

Nos sujets

de prédilection

Articles suivants